Comment gagner en notoriété sans se ruiner ?

Mis à jour : 21 juil. 2018

Quel chef d’entreprise ne s’est jamais posé la question « Comment me faire connaître auprès de mes cibles et gagner en notoriété ? »  

Vous êtes novice dans ce domaine ? Cet article est fait pour vous !


Les actions de communication paraissent parfois onéreuses à mettre en place et les résultats difficilement mesurables. Mais quelque soit la taille de votre entreprise c’est un point stratégique qui joue un rôle fondamental dans le développement de votre activité et votre positionnement sur un marché concurrentiel.


L’objectif de notre article est de donner quelques pistes aux entreprises n’ayant pas forcément les moyens d’engager de gros budgets sur ce poste et/ou n’ayant pas de ressources humaines dédiées à cette fonction.

Conseil numéro 1 : soignez votre site internet.


Première vitrine de votre activité et de votre image, soignez votre site web en développant des contenus de qualité accompagnés d’images professionnelles.

  • Veillez à ne pas surcharger le contenu rédactionnel, votre site internet doit donner envie. Un prospect intéressé vous contactera pour obtenir davantage d’informations.

  • Vos informations de contacts doivent être visibles sur la première page.

  • Votre site web sera “responsive design” c’est à dire qu’il s’adaptera à tous les écrans selon le support utilisé (téléphone portable, tablette, site web).

  • Travaillez également sur votre référencement naturel en définissant des mots clés permettant d’améliorer votre apparition dans les moteurs de recherche.


Coût et mise en oeuvre : si vous n’avez pas les compétences en interne il est préférable de vous faire accompagner sur ce projet : agence de communication, freelance...

Attention : n’oubliez pas de choisir une solution simple à mettre à jour (back office) afin de pouvoir garder la main sur votre site internet.


Conseil numéro 2 : les documents publicitaires (brochures, flyers, cartes de visite).


Inutile de vous lancer dans la création d’une bibliothèque complète de documents, si vous n’avez pas le budget. Par contre il est essentiel pour commencer, de posséder un flyer ou petite brochure présentant votre entreprise, vos produits et ou vos services. Vous pourrez ensuite créer des fiches produits etc… si vous vous sentez à l’aise.


Coût et mise en oeuvre : vous pouvez rédiger le texte vous-même et faire appel à un graphiste freelance, ou une connaissance maîtrisant les outils PAO (photoshop, Indesign…).

Choisissez un format classique pour éviter les surcoûts liés à de la découpe au moment de l'impression. Évitez d’indiquer trop de données “évolutives” qui nécessiterait une mise à jour trop régulière de votre support papier (donc nouvelle vague d’impression alors que toutes vos brochures ne seraient peut être pas écoulées. Sachez également que le prix est dégressif en fonction du volume imprimé.)


Mieux vaut des informations globales que des informations obsolètes (par exemple si vous parlez du nombre de clients n’écrivez pas 124 clients mais > à 120 clients, cela vous laissera un peu de marge pour la mise à jour du chiffre).


Enfin osez la carte de visite originale si votre secteur d’activité vous le permet. Ce support n’est pas anodin puisqu’il représente un bon moyen de marquer les esprits.

(quelques exmples ici : http://www.blogduwebdesign.com/graphisme/40-cartes-de-visite-originales-surprenantes-inspiration/1151 )


Conseil numéro 3 : les réseaux sociaux.


Devenus incontournables, les réseaux sociaux sont la deuxième vitrine de votre entreprise.

Il existe de nombreux réseaux sociaux que nous vous présenterons dans une prochain article.

Si vous deviez n’en choisir qu’un : nous vous recommandons Linkedin, réseau social professionnel numéro un en France.


Linkedin est intéressant pour votre entreprise à 2 titres :  

  • Outil de communication : créez votre page entreprise et animez la en publiant du contenu régulièrement (événements, nouveaux produits, vie de l’entreprise…)

  • Outil de prospection : utilisez alors le module recherche proposant de mixer différents critères pour atteindre votre cible et prenez contact dans un premier temps via la messagerie. Evitez les approches trop “commerciales” mais proposez un échange métier dans un premier temps.


Coût et mise en oeuvre : pour commencer la version gratuite est suffisante. Vous pouvez créer votre page entreprise et nommer plusieurs administrateurs afin d’animer régulièrement la page en actualités (publiez si possible 2 actualités par mois).

Restez vigilants sur les aspects juridiques et de communication :

  • Ne pas utiliser de photos téléchargées sur internet. Utilisez les banques d’images libres de droit ou vos photos.

  • Vous diffusez des images de vos collaborateurs? Faites leur signer un accord de diffusion.

  • Ne diffusez pas des sujets que vous jugez confidentiels (les réseaux sociaux sont une mine d’or en information pour vos concurrents. Au même titre suivez vos concurrents pour vous tenir informé.

  • Soignez l’orthographe de vos publications.

  • Vous mentionnez un client ? N’oubliez pas de lui demander son accord (un accord par mail suffit).


Aidez-vous des nombreux tutoriels disponibles gratuitement sur Linkedin ou sur le web.


Conseil numéro 4 : la publicité print et on-line.


Avant de vous lancer dans des achats d’espace coûteux dont les résultats restent difficilement mesurables voici quelques pistes gratuites à explorer :

  • Contactez la CCI de votre région. Toutes publient un magazine présentant les entreprises locales. Vous pourrez certainement obtenir un publi-rédactionnel (publicité de contenu) pour présenter votre entreprise.

  • Vos clients fidèles possèdent peut être un magazine externe, un catalogue dans lequel vous pourriez faire parler de vous? (encart publicitaire, présentation de votre entreprise/de vos produits). Exploitez les relations au sein de votre réseau.

  • Rapprochez-vous de vos clients et interviewez-les sur leur expérience client. Vous obtiendrez (avec leur accord) des témoignages concrets à relayer sur votre site web et sur les réseaux sociaux.


Conseil numéro 5 : les réseaux professionnels.


Dans un monde de plus en plus virtuel, le relationnel reste un canal de business important pour les entreprises. Renseignez vous sur les réseaux professionnels qui existent dans votre région. L’adhésion nécessite parfois une cotisation à l’année, mais des rencontres régulières et informelles vous permettront d’élargir votre réseau et de faire parler de vous. Vous gagnerez ainsi en visibilité.


Conseil numéro 6 : le bouche à oreille.


Soignez votre image et votre réputation. Un client n’est pas satisfait? Les dégâts peuvent être massifs s’il s’exprime sur le web, les réseaux sociaux.

Recevez systématiquement un client insatisfait pour connaître les raisons et trouver une solution. Un client mécontent s’exprime sur le web ou les réseaux sociaux? Ne supprimez pas le message, répondez de façon neutre et constructive, et proposez-lui un rendez-vous pour éclaircir la situation. Vous avez un nouveau client grâce à une recommandation? Offrez un petit présent à la personne qui vous a envoyé ce client. Une petite attention touchante qui ne manquera pas de faire du bruit et de fidéliser votre clientèle.


Conseil numéro 7 : les salons professionnels.


Avant de devenir exposant, rendez vous sur les salons qui vous intéressent en tant que visiteur. Emmenez vos cartes d,e visite et partez à la rencontre des visiteurs et des exposants. Arrêtez-vous sur quelques stands et posez des questions (les exposants participent-ils chaque année au salon ? Ont-ils des retombées en terme de CA? etc…). Vous éviterez ainsi de vous lancer tête baissée dans des frais liés à la participation à un salon qui ne serait  pas à la hauteur de vos attentes.


Conseil numéro 8 : les relations presse.


Ce sujet arrive en dernier car il reste complexe de gérer cela soi-même. Vous pouvez toujours commencer à mettre en place cette stratégie vous-même en gardant à l’esprit que c’est une tâche chronophage pour obtenir des résultats.

Si vous êtes intéressés par ce thème, faites le nous savoir, nous nous pencherons sur la rédaction d’un article dédié à ce sujet passionnant.

Dans le meilleur des mondes et si vous avez le budget, nous vous conseillons de vous faire accompagner par une agence de relations presse.


A présent, lancez-vous !


Emmanuelle Martos

Responsable Marketing & Communication

Grenke

LinkedIn

© 2019 | mkngconsulting 

Conditions Générales | Politique de confidentialité | Mentions légales | Sitemap

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs. 

En savoir plus

Cédric Grossmann

Consultant Marketing Digital & Retail

Marketing, Management & Stratégie

mkngconsulting, société par actions simplifiée au capital de 1 000 euros.

14, rue du Vieux Faubourg | CS30028 | 59042 Lille Cedex | France